Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Joie du Milieu

La Joie du Milieu

Christophe Heurtel | Clairvoyant

LA PUISSANCE D’UN CHOIX

Publié par Christophe Heurtel sur 10 Juin 2015, 17:14pm

Catégories : #service, #coeur, #reconnecter, #joie, #être, #soi, #therapeute, #clairinformant, #clairvoyant

Les choix que l’on fait ont un impact considérable dans notre vie. Les choix doivent être fait en pleine conscience. Je sais pertinemment ce que chaque choix va avoir comme conséquences et pourtant, je vais délibérément faire des choix qui ne résonnent pas en tout point avec ce que je ressens.

Les choix du mental sont faussés par plusieurs paramètres, par exemple la pression monétaire : « je ne peux me permettre de refuser ce projet ». La pression sociale : « je ne peux me permettre de refuser ce travail parce que je suis au chomage ». La pression familiale : « Je ne peux me permettre d’aller contre mes traditions », l’inconscient collectif : « Que vont penser les gens ? », son propre inconscient : « blablabla… et si ceci… et si celà… » .

Il n’y a pourtant aucun juge de nos actes autre que nous-mêmes.

Alors je prends conscience que mes choix doivent résonner avec toutes mes parts. Mental, ressenti, conscience.

Si je fais abstraction de mon ressenti qui me dit clairement que ce n’est pas le bon choix, alors je crée un déséquilibre. Déséquilibre que je devrais maintenir du mieux possible pendant toute la durée de la résultante de ce choix.

Alors que faire une fois dans cette situation ?

Comprendre ce non-choix et apprendre de ce maître spirituel car il va m’apporter beaucoup. Il l’aurait fait plus en douceur si le choix eut été fait en harmonie avec ma vibration mais il est là et je dois faire ainsi.

Il va m’apprendre à être plus doux avec moi-même, à trouver le calme dans le brouillard, à respirer profondément car c’est l’air que je m’offre pour mon expérience ici et maintenant. Il va m’apprendre que ce n’est pas grave, que je suis le roi de mon royaume et que j’ai tout pouvoir pour décider de ce qui est bon pour moi.

Alors, à l’heure d’un choix, je suis à l’écoute de moi-même, je me juge avec douceur, je mesure en pleine conscience ce que ce choix va m’apporter.
Qu’est-ce que je décide de m’apporter en faisant ce choix ?
Car il s’agit bien de cela.

Ce n’est pas un patron qui va me faire un « cadeau », ce n’est pas un client qui va « m’apporter de l’argent », ce n’est pas une famille qui « sait » ce qui est bon pour moi…

C’est ce que je décide pour moi, ce que je m’apporte à moi-même, car ce choix me correspond, il résonne parfaitement avec ce que je suis et ce que je veux être. Et non ce qu’il « faudrait » que je sois, qu’il « faudrait » que je fasse…

Je vis ma vie pour moi, non pour les autres.
Une fois ceci bien établi, alors je peux vouloir aider, accompagner, partager avec l’autre, pas avant.

Comment apporter le meilleur de moi à autrui si je ne sais le faire avec moi-même ?

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents