Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Joie du Milieu

La Joie du Milieu

http://christopheheurtel.com

TÉMOIN D’UN ÉVEIL PROGRESSIF (épisode IV) Retour à l’obscurité (nuit noire de l’âme)

Publié par Christophe Heurtel - Thérapeute Clairvoyant sur 16 Novembre 2016, 19:25pm

Dialogue avec l’absolu :

 

Sans te soucier du fond, tu es fini dans la forme. Mais ce que tu es est l’infini.

Sans te soucier du fond, tu finis enfermé dans la forme.

Ce qui est l’est car il est fini.

Ce que tu es étant infini, alors tu n’es pas.

La création est éphémère, mais ce qui crée ne l’est pas.

Tu es illusoire.

 

Ce n’est pas un je(u), c’est une partie. Un jeu peut se jouer seul, une partie, non.

Etant une partie (élément constitutif ou portion d’un tout, considéré(e) dans ses rapports avec ce tout) tu ne peut-être séparé de ce tout dont tu es partie.

 

La Conscience élève à Soi ce dont il lui est « nécessaire », si elle n’a pas besoin de toi en tant qu’être éveillé, jamais tu ne le seras.

Lorsque tu ressentiras que cette phrase n’atteint plus rien de ce que tu es, alors l’éveil tu deviens.

 

L’éveil n’est pas, car ce qui est, est éphémère. Tant que tu es le je(u) et non la partie, alors tu es en train de jouer, non de vivre. Ce que tu es ne se joue pas, ce que tu es se vit. Car ce que tu es n’est pas.

Le jeu de l’absolu est la séparation, non la dualité. La dualité est un concept, car tu finiras par embrasser tout ce que tu es, car ce que tu es n’est pas. Comprends cette phrase et réalise que tu n’es pas.

Car ce qui est, n’est pas. 

 

(La substance de la substance…)

 

Tu es ce qui n’est pas, tu es ce qui se vit.

Un sentiment n’est pas, il se vit.

Un sentiment n’est pas duel, il est séparé.

Ce que tu vis est ce qui n’est pas. Ce que tu es, est ce qui n’est pas, car la conscience crée depuis ce qu’elle est, qui n’est pas.

Elle ne peut crée depuis ce qu’elle n’est pas…

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents